Cela fait maintenant de nombreuses années que se livre une bataille fratricide au sein de l’immobilier… Il était grand temps pour nous de vous présenter ces grandes familles : le neuf et l’ancien. Les promoteurs contre les agents immobilier.

Mais pour nous futurs acquéreurs, à qui se fier ? Qui placerez vous sur le trône des sept couronnes ?
Pour guider au mieux vos choix, Keymo vous a concocté un petit listing des principaux avantages et inconvénients de chacun.

L’immobilier ancien

Avantages

  • Des prix plus attractifs : en règle générale, l’ancien est de 15% à 20% moins cher que le neuf.
  • Une plus grande diversité de biens situés en centre-ville
  • Des prêts avantageux en fonction de la nature des travaux à fournir (prêts bancaires spécifiques, Eco PTZ). D’ailleurs, vous pouvez retrouver toutes les infos sur ce fameux PTZ ici

Inconvénients

  • L’ancien engendre plus de frais que le neuf : consultez le carnet d’entretien de l’immeuble afin d’éviter les mauvaises surprises.
  • Une plus grande consommation d’énergie : bénéficiant d’une moins bonne isolation, les logements anciens consomment jusqu’à deux fois plus (notamment en chauffage) que les logements neufs.

L’immobilier neuf

Avantages

  • Des frais de notaires avantageux : de 2 à 3% en moyenne VS 7 ou 8% pour l’ancien
  • Des frais d’entretien limités : pas de travaux = pas de dépenses supplémentaires !
  • D’importantes économies d’énergie grâce aux normes sur la protection de l’environnement
  • Les logements respectent toutes les nouvelles normes (notamment celles sur l’accessibilité pour les handicapés).
  • L’accès au PTZ pour l’acquisition d’une première résidence dans le neuf (tout le détail ici)
  • Des réductions d’impôts notamment grâce au dispositif Pinel (https://keymo.fr/blog/tout-sur-la-loi-pinel/)

Inconvénients

  • Les biens sont plus rares, notamment dans les grandes agglomérations
  • Manque de visibilité sur le rendu final de la construction
  • Le délai entre la signature de vente et l’aménagement : armez vous de patience, en cas de construction ou d’achat d’un appartement sur plans (VEFA), il faut en moyenne entre 10 et 18 mois avant de pouvoir profiter de son nouveau chez-soi.

Cette liste n’est pas exhaustive. Il faut savoir qu’en règle générale le prix de l’ancien s’établit par rapport au prix du marché local. Le prix du neuf résulte quant à lui d’une addition de coûts (prix du terrain, coût de la construction, marge du promoteur, etc).
En  résumé, acheter du neuf coûte plus cher au départ mais les prêts avantageux mis à disposition, l’absence de travaux et les économies d’énergie permettent de compenser cet écart.

Quoi qu’il en soit, neuf ou ancien, pour déléguer votre recherche en toute sérénité, c’est par ici que ça se passe !

button